Ce que vous en pensez, ce que vous en dîtes...

"Quand je suis arrivée chez Catherine Barbou, j'ai tout de suite été apaisée par le lieu et la personne. J'ai aimé sa sérénité, qui m'a détendue, et pendant les séances son écoute attentive qui m'a cadrée avec bienveillance. C'était exactement ce dont j'avais besoin pour me permettre d'avancer. La qualité de son écoute a su ouvrir l'espace nécessaire à mes questions, mes doutes, mes confusions parfois. Puis elle m'a guidée en douceur vers des outils judicieux qui m'ont aidée à voir plus clair, à m'entendre vraiment, et à me recentrer. Ce travail m'a permis de confronter mes ambitions à mes inquiétudes, de les laisser se transformer graduellement en convictions intimes, assumées et structurantes. C'était très vivifiant. Cela a été constructif pour moi, indéniablement. Je lui en suis très reconnaissante. Merci Catherine !"
Hélène P.

"J'ai rencontré Catherine à la fac, discrète mais présente, ne laissant pas la place à l'indifférence. Nous nous retrouvons quelques 20 années après pour des séances de coaching. Nous nous connaissons un peu, nous savons que nous nous comprenons, nous ne nous l'exprimons pas trop, sans doute par pudeur. Lors des séances, j'ai du mal à me laisser aller alors elle me guide avec bienveillance, parfois avec indulgence mais sans négligence. Il lui arrive de douter, elle le montre, elle n'a pas peur, elle cherche ce qui sera le plus adapté. Est-ce sa façon de mettre l'autre en confiance ? Il n'y a pas chez elle un plus et un moins, il n'y a pas un qui sait et un qui sait pas, nous échangeons sur les méthodes, nous nous questionnons. En bref, nous entrons dans une aventure commune dans laquelle je vais sortir plus forte. Elle pointe chaque élément positif, elle les met en avant sans pour autant ignorer ce sur quoi il convient d'évoluer. Evoluer et pas améliorer, Catherine, n'est pas dans un jugement de valeurs. A la fin de chaque séance, on procède à un débriefing, l'air de rien, elle remet les choses à leur place : rester dans le concret, ne pas mêler une part trop forte de psychologique à tous les exercices qu'elle propose.
Annabelle M.